Les jeunes se montrent enfin ! Episode 7 : Anthony Walongwa


Cela a été confirmé il y a peu de temps par plusieurs journaux locaux, dix jeunes du centre de formation du FC Nantes ont signé un contrat professionnel dans leur club formateur, en grande partie suite à l’interdiction de recrutement infligée au FC Nantes sur deux périodes de mercato. La plupart de ces jeunes joueurs ne sont pas connus par la majorité d’entre vous, et c’est pourquoi nous avons décidé d’y remédier en vous les présentant un par un dans cette série.

Voici l’ordre chronologique des jeunes Canaris que nous allons vous présenter

épisode 1 N’Koudou ; épisode 2 A.Touré ; épisode 3 Rongier ; épisode 4 Bammou ; épisode 5 Dubois ; épisode 6 Badri ; épisode 7 Walongwa ; épisode 8 N’Dongala ; épisode 9 Alcibiade ; épisode 10 Gandi.

Après Nassim Badri, place à un autre joueur débarqué en 2003 au FC Nantes et lui aussi originaire du quartier des Dervallières ! Il s’agit d’Anthony Walongwa, qui porte avec brio les couleurs nantaises, franchissant un à un tous les échelons jusqu’à atteindre la montée en CFA avec l’équipe réserve.

Arrivé au FC Nantes chez les benjamins, le jeune international congolais U20 compte déjà quelques titres à son actif, notamment celui de champion de France dès son arrivée aux côtés de Jordan Veretout et de Nassim Badri, même s’il regrette de n’avoir pas pu participer en lever de rideau au match France-Allemagne au Stade de France ainsi qu’à la Danone Nations Cup à Gerland, à cause d’une blessure au bras.

Walongwa a ensuite pris part à l’expérience de la Coupe Gambardella dès l’âge de 14 ans durant 5 éditions, lancé dans le grand bain par Stéphane Moreau, ce qui lui a permis de gagner en expérience et en maturité. Le solide défenseur (1,82m pour 80kg) est également champion de France dans les catégories U17 et U19.

walongwa

En sélection congolaise, Anthony a participé à la CAN U20 en Algérie en mars 2013 et au Tournoi de Toulon en mai 2013 durant lequel il a rencontré la France. Ces deux compétitions lui ont permis de situer son niveau par rapport à des joueurs de Ligue 2 voire de Ligue 1.

Ce premier contrat professionnel d’une saison constitue pour Anthony une réelle fierté, qu’il attribue en grande partie à son père qui l’a toujours suivi ainsi qu’aux différents coaches du FC Nantes, dont Loïc Amisse qui lui a permis de progresser dans de multiples domaines en CFA.

C’est une vraie consécration, lui qui ne se voyait pas évoluer ailleurs que dans son club formateur, même s’il sait pertinemment qu‘il a encore du chemin à parcourir afin d’intégrer l’équipe première et d’espérer jouer en Ligue 1, face à la forte concurrence en défense centrale avec le quatuor Djilobodji – Djidji – Vizcarrondo – Hansen.

Plusieurs joueurs lui ont permis de bien s’intégrer dans le groupe pro, notamment Dupé et Veretout, du même âge mais qui disposent déjà d’une plus grande expérience, et surtout Djilobodji qui met à l’aise les plus jeunes, tel un  » grand frère « .

Anthony est un joueur cadre en équipe réserve, ayant pris part à 20 matches en CFA 2 en 2012-2013 (18 titularisations, 2 buts marqués et un seul carton jaune) et 24 matches en CFA en 2013-2014 (22 titularisations, 1 but marqué, un carton jaune et un carton rouge).

Parmi ses modèles figurent John Terry pour son style de jeu et sa présence dans les duels, ainsi que Marcel Desailly et Lilian Thuram, pour leur aspect  » meneurs d’hommes « , le moins que l’on puisse lui souhaiter est d’avoir une carrière de ce calibre, et si possible le plus longtemps avec le FC Nantes.

On vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour le 8ème épisode consacré à Aristote N’Dongala !

@FCN_ACTIV

Photo de l’article : Arnaud Duret photographe officiel du FCN (www.fcnantes.com )

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *