La chronique de Doc’ Roger – 11 septembre 2001 : explosion de joie à la Beaujoire


Non, aujourd’hui ce n’est pas un hors série sur le terrorisme durant les années 2000. Vous vous en souvenez tous, le 11 septembre 2001, les avions … les tours du World Trade Center … Tout ça. Mais vous souvenez-vous qu’il y a 13 ans exactement aujourd’hui le FC Nantes jouait en Ligue des Champions à la Beaujoire son premier match de poule contre le PSV Eindhoven ? Non ? Alors montez avec Doc Roger dans sa Dolorean pour un voyage dans le passé glorieux du FC Nantes Atlantique !

En ce mardi 11 septembre 2001, le monde entier est encore sous le choc des images des avions détournés sur les tours du World Trade Center. A la Beaujoire se joue le premier match de poules de la Ligue des Champions 2001-2002 dans une ambiance assez étrange, les supporters se rendent au stade pensant que le match serait reporté au vu des évènements survenus aux Etats-Unis.

Dans l’urgence, l’UEFA toujours aussi compétente, n’a pas pris le temps de reporter le match et a juste jugé nécessaire d’appliquer une minute de silence au début du match. Logiquement d’ailleurs le lendemain tous les matchs seront reportés.

Au coup d’envoi le FC Nantes auréolé de son titre national la saison précédente est quand même dans le doute, il n’a pas gagné le moindre match de championnat malgré les renforts d’Olivier Quint et Pierre Yves André, 2 joueurs reconnus dans le Championnat de France.

Ces 2 petits nouveaux sont d’ailleurs titulaires dans ce match avec une bonne partie de l’équipe championne de France amputée de 2 talents Monterrubio et Carrière partis exercer respectivement à Rennes et Lyon.

Le match commence sur les chapeaux de roue et dès la 5ème minute les 2 recrues mettent le feu dans la défense. Olivier Quint adresse une longue ouverture à l’attention de Pierre Yves André qui ouvre le score d’un pointu adroitement glissé entre les jambes du gardien !

Le public de la Beaujoire n’a pas le temps de s’en remettre qu’Armand déborde et est fauché dans la surface ! L’arbitre accorde un pénalty aux locaux ! Olivier Quint se charge de transformer la sentence ! 2-0 pour les Canaris au bout de 10 minutes de jeu la Beaujoire est en liesse ! La défense du PSV s’écroule complètement et semble dépassé par la vitesse des attaquants nantais.

A la 44ème minute, elle explose même en plein vol et encaisse un 3ème but signé du petit jeune qui monte au FCN, Wilfried Dalmat le petit frère de Stéphane Dalmat qui joue à l’Inter Milan ! Sur une ouverture de Ziani dans la profondeur, il dribble le gardien sorti à sa rencontre et marque dans le but vide.

A la pause le FCN mène 3-0 à la surprise générale ! Les scènes de joie côté nantais contrastent avec les images horribles aperçues dans l’après-midi ! Ce qui donne une ambiance assez étrange.

En 2ème mi-temps, plus tellement d’occasions à se mettre sous la dent pour les supporters mais à la 75ème minute Marama Vahirua alias Tahiti Goal tout juste entré en jeu inscrit le 4ème but nantais sur un beau centre de Ziani.

A la 92ème minute, le PSV Eindhoven réduit l’écart d’une belle reprise à l’entrée de la surface par John de Jong.

Cette belle soirée s’achève dans la joie pour les supporters nantais. Le FC Nantes à qui on prédisait la dernière place de ce groupe se plaçait déjà dans la course à la qualification.

Quelques jours plus tard, à la stupeur générale, le PSV Eindhoven, très fairplay, eut le « bon goût » de demander à l’UEFA de rejouer le match du fait du traumatisme subi par les joueurs en visionnant les images des attentats aux Etats-Unis. On peut se demander s’ils auraient fait la même démarche s’ils s’étaient imposés à la Beaujoire ! Leur requête fut fort logiquement rejetée et le FC Nantes se qualifiait par la suite au 2ème tour de la Ligue des Champions.

Revivez le parcours du FC Nantes en ligue des Champions 2001-2002 : https://www.youtube.com/watch?v=j2_N2br9LGw

 

Twitter : @FCN_ACTIV

Facebook : Activ’ Nantes Supports

Mail : activnantes@gmail.com

 

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *