Les journalistes et leur vision du FC Nantes – Episode 6 : Simon Reungoat


Nous restons en mode Activ’ sur la série des journalistes  avec Simon Reungoat, journaliste sportif sur Hit West.

Activ Nantes Supports : Présentez vous !
Simon Reungoat, 35 ans, journaliste sportif pour Hit West. Je sévis dans « Kop West » tous les soirs entre 20h et 20h30. Et le week-end autour des terrains/salles de sport en BZH (et Pays de « Machin »), depuis une dizaine d’années. Côté foot, j’ai joué longtemps dans mon club de cœur, la Symphofoot Treillières, en PH à l’époque.

A.N.S. : Depuis combien de temps suivez-vous FC Nantes ?
SR :
J’ai toujours été addict ! Gamin, je suis tombé dans une marmite jaune et verte, et le reste en découle : la semaine en cours à attendre le match du FCN le week-end, l’humeur qui varie en fonction du résultat le samedi etc.. Dans les 90’s, j’étais abonné en Loire avec les Young Boys (ça te dit rien, hein, toi qui a moins de 20 ans !). Et puis après, journaliste. Avec la découverte de l’horreur des coulisses du monde du foot ! Le fric, les égos surdimensionnés. On prend un peu de recul, quoi… lol

A.N.S. :  Votre 1er match à la Beaujoire ?
SR :
Un FCN – Niort en 1987. Avec l’Écossais Mo Johnston avant-centre. Quelle classe, Johnston ! Et puis surtout un gros beauf à côté de mon père en tribune Océane : le mec a passé son temps à hurler des insanités. Choc pour l’enfant que j’étais. Bienvenue dans le monde du foot !

A.N.S. :  Votre plus beau souvenir avec le FC Nantes ?
SR : C’est une défaite ! A MU en Ligue des Champions (5-1). On avait loué un van avec des potes pour monter à Manchester. Déplacement d’anthologie, fête, chants etc.. Et puis en arrivant à Old Trafford, je parie chez un bookmaker 10 Livres sur Da Rocha « premier buteur du match ». Et le miracle, Da Roch ouvre le score ! Dans la folie en tribune, on n’a même pas vu l’égalisation de Beckham dans la foulée. Mythique.

A.N.S. :  Votre plus beau but vu ? Commentez le nous en quelques mots !
SR :
Forcément le festival aérien Loko-Pédros-Loko face au PSG en 1994, sous mes yeux en tribune Loire.

A.N.S. :  Votre plus beau match commenté ?
SR :
Tu vas rire, mais j’ai envie de te dire Guingamp – Rennes (2-1) en finale de la Coupe de France 2009… Je commentais en direct avec Katell, ma collègue rennaise. Et Rennes mène 1-0… Avant de s’incliner 2-1. Bref, je ne t’explique pas pourquoi c’était bon.

A.N.S. :  Votre plus beau match en tant que spectateur ?
SR : Un quart de finale de Coupe du Monde à la Beaujoire, Brésil – Danemark (3-2). Encore du Jaune et Vert à la Beaujoire !

A.N.S. :  Votre objet fétiche en rapport avec le FC Nantes ?
SR :
J’ai enterré en 1995 une amulette magique sous la pelouse de la Beaujoire (dans le but qui est devant la Tribune Loire). Et j’invoque son pouvoir dès que nécessaire. Elle marche bien. Récemment, Shechter est parti par exemple !

A.N.S. :  Une anecdote amusante en rapport avec le FCN ?
SR :
La plus récente ? La saison dernière, Der Zakarian, qui m’a entendu dans une émission louer la qualité du jeu des Merlus de Christian Gourcuff, et qui me dit énervé que je suis un « supporter Lorientais » ! Ah, Michel, j’aime le beau jeu, quoi.

A.N.S. :  Votre joueur emblématique du FC Nantes ?
SR : Reynald Pédros, le « jeu à la nantaise » dans le sang.

A.N.S. :  Votre période préférée de l’histoire du FC Nantes ?
SR :
La saison du titre en 1995, la régalade à une touche de balle. Et un truc de fou en Loire avec mes potes Fred, Stan et Arnaud. Il faut que les plus jeunes imaginent : les mecs donnaient une leçon de football à tout le monde !

A.N.S. :  Votre plus mauvais souvenir ?
SR :
Y’en a plusieurs… Dans l’ordre, la chute vertigineuse des années 2000, avec les truffes qui se succèdent à la tête du club, et la purge qui dure en Ligue 2. Sinon, il y a la « Panenka » de Landreau en Finale de Coupe de la Ligue 2004. Au Stade de France, on s’est tous regardé en se disant : « Il a fait ça ? Il a pas fait ça, sérieux ! ». Enfin, les boulettes du pauvre Jean-Louis Garcia dans le but nantais en 1/4 de finale de Coupe d’Europe 1994 à Leverkusen. Cette année là le FCN aurait dû gagner la C3 !

A.N.S. :  Le plus beau stade que vous ayez visité en suivant le FC Nantes ?
SR :
Ce n’est pas le plus grand, ni le plus prestigieux où le FCN ait joué, mais le Parc des Princes, c’était quelque chose. Hélas aujourd’hui avec tous les VIP et costard/cravate en tribune, c’est devenu Footixland, une tristesse. Laissez les ultras mettre l’ambiance dans les stade, vous verrez qu’ils sont majoritairement responsables !

A.N.S. :  Le Nantais le plus drôle en interview ?
SR :
Michel Der Zakarian. Quelle poilade à chaque fois (sic) !

A.N.S. :  On vous donne 50 millions à dépenser au FCN, que faites vous avec ?
SR :
Je les donne à Waldemar, et je lui fait une confiance aveugle (re – sic) ! Et sinon sérieusement je pense que l’avenir est au modèle allemand ou lyonnais, avec un nouveau stade inséré dans un centre de vie (commerces, restaurants etc..). Mais avec 50 millions je serai un peu court…

A.N.S. :  Et pour finir : Selon vous quelle sera la place du FC Nantes dans le foot français ou européen à l’avenir ?
SR : D’après ma boule de cristal, le FCN va gagner un titre dans la décennie à venir (et Rennes, toujours pas !).

Twitter : @FCN_ACTIV

Facebook : Activ’ Nantes Supports

Mail : activnantes@gmail.com

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *