Le FC Nantes vu par ses supporters : Interview d’Andréas Martin, co-fondateur de Six-Yard


Nous poursuivons la série sur l’histoire du FC Nantes. Après les journalistes, c’est au tour des supporters d’évoquer leurs souvenirs liés au club.
Dans le cadre d’un partenariat entre Activ Nantes Supports et Six-Yard, marque nantaise de vêtements liés au football, c’est Andréas Martin, cofondateur de Six-Yard et chanteur du groupe Andréas et Nicolas, à qui revient l’honneur de commencer cette série.

Salut Andrés, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Andréas Martin, 29 ans. Avant-centre, n°9, bon jeu de tête, court vite, bon crochet du droit, mauvais jongleur… et j’ai une meilleure frappe du gauche même si je suis droitier !

Depuis combien de temps suis-tu le FC Nantes ?

Ça fait un moment… Quand je jouais au foot avec mon frère dans notre jardin, on s’amusait à incarner des équipes. Quand on était le FC Nantes, j’étais Pedros et lui Loko et quand on devenait l’OM, mon frère c’était Papin et moi Waddle. Je connaissais les noms mais je ne savais pas qui c’était en vrai… En fait je suis un footix, je me suis vraiment intéressé au foot qu’à partir de la coupe du monde 98. Ensuite j’ai commencé à regarder les scores du FCN sur le télétexte quand je n’avais pas pu voir le match, j’écoutais aussi à la radio…
J’ai habité à Saintes quelques années et dans mon collège, tout le monde était pour Bordeaux. On me vannait avec Nantes. Je déteste Bordeaux ! Le plus drôle c’était que Nantes avait été champion cette année-là
, j’étais bien content. C’était ma petite revanche !

Ton premier match à la Beaujoire ?

Nantes – Bordeaux en 99-2000. J’étais ému de voir les joueurs en vrai (Da Rocha, Landreau…). On avait perdu 0-1, enfoiré de Micoud ! [rires] On avait dominé le match mais sans marquer. En même temps pour ce match c’était Bustos en attaque…

Ton plus beau souvenir avec le FC Nantes ?

Il y en a plusieurs. Le 6-1 contre Lyon, j’étais en tribune Loire et c’était le pion de mon collège qui m’avait emmené avec ses potes. Le match de la deuxième remontée en Ligue 1 contre Sedan, l’ambiance était magique ! Le Nantes – Marseille en 2000-2001 où l’on gagne 3-2 après un match dingue et Moldovan qui marque à la 94ème. Nantes – Auxerre en 2001 avec un Landreau « en feu » qui arrête tous les penos. Et pour finir, le triplé de Bessat contre Lyon.

Ton plus beau but vécu ?

La frappe de Maréval c’était du n’importe quoi ! Ou celui de Moldovan contre Marseille. Les buts à la dernière seconde c’est énorme !

Un objet fétiche en rapport avec le FC Nantes ?

J’ai les maillots de Moldovan, Carrière, Berson, Da Rocha, Sibierski et celui Vahirua de Ligue des Champions. J’ai l’écharpe de vainqueur de la Coupe de France et bien sûr ma VHS « 94-95 l’année des champions » !

Une anecdote amusante en rapport avec le FC Nantes ?

En 2010, on a sorti l’album « Super Chansons » avec Andreas & Nicolas, mon groupe de musique. L’une des chansons s’appelle « Super Champions« , c’est un hommage au FC Nantes. On voulait tourner le clip à la Beaujoire, c’était un énorme défi. On a contacté Martin notre manager, c’est lui qui a eu le créneau. On a eu le stade après un Nantes – Caen, il fallait tourner vite parce que le créneau donné était court. En plus il faisait froid, on s’est caillé les miches ! Mais on est hyper content du résultat ! Il était trop cool à tourner ce clip !
Pour l’anecdote, on avait demandé à Denoueix de jouer le coach. On avait laissé un message sur son répondeur. Il nous a rappelé en disant qu’il était absent ce jour-là. Hyper gentil.

Ton joueur emblématique ?

Moldovan. C’était pas le plus technique mais c’est un monstre ! Il marquait tout le temps ! C’était un mec trop attachant, un combattant, irréprochable jusqu’au bout ! Il a mis un triplé contre Rennes 3-0 (sic). Il n’a jamais percé ailleurs que chez nous. Énorme ce mec !

Ton plus mauvais souvenir ?

Nantes – Bordeaux en 2000-2001. J’écoutais le match à la radio. 0-5 pour Bordeaux, j’avais envie de mourir… Pauleta qui fout un put*** de triplé. N’empêche je respecte à mort ce joueur, il était hyper fort. Pauleta c’était la grande classe, il ressemble à aucun autre joueur. Un Trezeguet dans un autre style. Le mec discret mais efficace.

Le plus beau stade visité en suivant Nantes ?

Le Parc des Princes. Je ne pas fais beaucoup de déplacements mais celui au Parc en coupe de France m’a marqué. C’est la première fois que je suis ressorti d’une défaite avec le smile.

On te donne 100 millions d’euros à dépenser au FC Nantes, tu fais quoi avec ?

Je me fais jouer ! Je prends aussi tous les joueurs de Porto. J’achète un put*** de buteur comme Agüero et un super gardien comme Neuer. Tu renforces les deux extrémités de ton équipe ! Avec ces mecs-là, tu peux mettre des crabes au milieu et gagner des matchs !

Selon toi, quelle sera la place du FC Nantes dans le foot français ou européen à l’avenir ?

Trop difficile à dire. On n’est plus en 2000, où chaque club avait sa chance, aujourd’hui il y a Paris. J’ai un pote supporteur de Paris qui n’a plus de plaisir à les supporter, ils gagnent trop souvent. Nantes devrait faire comme Lyon ou St Étienne, faire monter les joueurs formés au club dans l’équipe, avoir des bases solides au niveau finances et installations, et monter petit à petit chaque année au classement.
J’ai peur pour la saison prochaine, je sens une lassitude de l’effectif. Ce qui est bien au foot c’est qu’au-delà du talent, il faut toujours un groupe cohérent. Cette équipe est capable du meilleur comme du pire et  nous l’a prouvé cette saison …
La perte de Djordjevic a fait du mal. Bammou est bon, mais Djordjevic mettait un but avec un demi-ballon. Il avait toujours le bon timing et un grand sang-froid. J’étais dégouté quand il est parti. C’est rare ce genre de joueur.

Merci Andréas et longue vie à Six-Yard !

Dans le cadre du partenariat avec Six-Yard, l’association organise une commande groupée du t-shirt anniversaire du titre de 1995 (masculin ou féminin), au prix de 29 euros l’unité (frais de port inclus). Article à  retrouver sur notre site ici. Merci de nous contacter par mail à thomas.asso.ans@gmail.com en nous donnant votre nom, prénom, votre adresse postale (en France métropolitaine, livraison incluse dans le prix), si vous réglez par chèque ou par virement, la version du t-shirt (masculin/féminin) et la taille (S, M, L, XL, XXL, XXXL).

1995-une-touche-de-balle

1995-une-touche-de-balle-girlie

*Entretien réalisé le 9 juin 2015 au bar « le Délirium Café » (ils ont de bonnes bières)

Twitter : @FCN_ACTIV

Facebook : Activ Nantes Supports

Mail : activnantes@gmail.com

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *