Un joueur de la Lazio au FCN, Cana’rrive pas tous les jours.


C’est officiel depuis quelques heures maintenant, Lorik Cana, désormais ex-défenseur/milieu défensif de la Lazio a signé au FC Nantes pour une saison + une en option.

Beaucoup le connaissent déjà, mais nous vous proposons à travers cet article de revivre la carrière de cet international albanais formé au PSG et qui, à 32 ans, n’a toujours pas rangé les crampons…

Cana a été formé à Lausanne en Suisse avec notamment Kita, puis a terminé sa formation au PSG. Il a également été contraint de rejoindre le PSG au lieu d’Arsenal auquel il était promis car il a été arrêté aux frontières.

Il débuta sa carrière en 2003 avec le club de la capitale, malgré l’intérêt lors d’un tournoi en 2000 d’Arsenal et du Réal Madrid, à 20 ans en Ligue 1, et… face à Nantes ! Coïncidence ? En tout cas, dès ce match là, qui se termina par un 1-1, il impressionna, notamment par une passe décisive pour le seul but parisien. C’est en tant que milieu défensif qu’il débuta sa carrière professionnelle.

lorik Cana 3

Alors qu’il n’avait que 20 ans, Cana a enchaîné les matchs durant la saison 2003-2004, avec 38 rencontres pour un petit but (toutes compétitions confondues) et 6 sélections avec l’Albanie. La saison suivante fut presque la même, mais avec 6 matchs européens en supplément. Il remporta également la Coupe de France en 2004.

C’est durant l’été 2005 que Cana rejoignait l’ennemi marseillais, à la surprise générale, le dernier jour du mercato estival après un forcing qui aura duré tout l’été pour le taulier parisien. Un transfert estimé à 3,5 millions d’euros. En quatre saisons à l’OM, il effectua plus d’une centaine de matchs en L1 et plus d’une vingtaine en coupes d’Europe. Durant le premier exercice, il inscrivit également 6 buts, et descendit au poste de défenseur central durant la saison 2007-2008.
Lorik Cana 4

Puis lors de l’été 2009, c’est à Sunderland que le  »guerrier » posa ses valises contre une somme avoisinant 6 millions d’Euros. Auteur de 35 matchs et héritier d’un brassard de capitaine bien mérité, malgré ses quatre années de contrat, il quittait l’été suivant le club anglais pour la Turquie et Galatasaray pour 4,5 M. Avec 31 matchs toutes compétitions confondues également, et un petit but, Lorik Cana continua à jouer encore et encore…

lorik_cana_33579c

…et vint le moment où la Lazio se positionna sur le défenseur ayant également la nationalité française, un an après sa signature en faveur de l’ex-club de Didier Drogba. Il participa à plus de 80 matchs de Serie A et à une vingtaine de matchs européens. Il remporta notamment la coupe d’Italie avec l’actuel club de Filip Djordjevic en 2013.

Durant toutes ces années, Lorik Cana enchaîna les sélections, le destinant à devenir l’Albanais ayant le plus de sélections en équipe nationale avec 84 capes et 1 but.

Il se fit un nom en Europe. Son style de jeu étant alléchant et irréprochable, Cana est un pur guerrier sur le terrain. Imposant son physique à chaque duel, relançant le plus possible vers les joueurs offensifs, mais son engagement est parfois trop fort, le faisant commettre parfois de grosses fautes. Une de ses saisons à Marseille en était le preuve : il fut le marseillais à prendre le plus de jaunes en championnat. En 2003, Antoine Kambouaré le mit en haut du podium alors qu’il était à cette période entraîneur du PSG « Lorik possède une grande technique et un très bon jeu aérien. Il est complet, capable de jouer des deux pieds et sa vision est intéressante » . Il reçut la distinction personnelle de meilleur joueur Albanais durant la saison 2003-2004.

lorik Cana 2

Et à 32 ans, Lorik Cana qui désirait pourtant découvrir le championnat allemand après la Lazio, fait son retour en France et au FC Nantes, qui réalise un très joli coup durant ce mercato. Les attaquants vont devoir trouver des solutions pour échapper à un rude défenseur que la Ligue 1 connaît parfaitement…

Maxime Thomas

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *