Le FC Nantes aussi a le droit à son « Gillet » cet hiver…


Le mercato vient à peine de commencer quand l’octuple champion de France officialise l’arrivée de sa première recrue hivernale, en la personne de Guillaume Gillet, milieu de terrain/défenseur latéral belge.

Ce joueur à la grande expérience européenne (plus d’une cinquantaine de matchs de Ligue des Champions et/ou Ligue Europa) et internationale (21 sélections avec la Belgique, pour un but) vient donc garnir l’effectif du FC Nantes, certes déjà fourni au milieu, mais également handicapé par de nombreuses blessures ainsi que par un futur départ : celui de Lucas Deaux.

Qui est ce bonhomme aux cheveux longs ?

Formé au RFC Liège en Belgique, il joue tout d’abord en division inférieure aux postes d’attaquant et de milieu offensif, puis en équipe première entre 2002 et 2004. C’est donc en 2002 que sa carrière débute dans le monde professionnel, avec à la clef trois petits matchs lors de la saison 2002/2003. Mais c’est véritablement en 2003/2004, alors que le club est en division 3, qu’il réalise une saison vraiment complète avec 30 matchs en championnat, deux buts marqués, et deux matchs de coupe pour le même nombre de buts. Pour la saison 2004/2005, il est transféré au RCS Visé, en division 2 belge, où il réalise une nouvelle fois une saison pleine (36 matchs de championnat et 5 buts, puis la saison suivante c’est au KAS Eupen, de la même division, qu’il s’impose (34 matchs/17 buts toutes compétitions confondues).

A la suite de cette saison, La Gantoise, club de division 1, recrute le jeune belge alors âgé de 22 ans, lors du mercato estival de 2006. Cette saison 2006/2007 fut celle de la révélation pour Guillaume. Placé arrière droit, il enchaîne 31 matchs (3 buts) de championnat et 5 matchs de coupe. Grâce à cela, il est convoqué en équipe espoir de Belgique pour l’Euro 2007 mais ne dispute aucun match en tant que titulaire après avoir blessé un de ses coéquipiers à l’entraînement. C’est lors de sa deuxième saison à la Gantoise (18 matchs, 1 but) qu’il est convoqué pour la première fois en Belgique A, pour un match contre la Finlande en Octobre, qu’il jouera au poste d’arrière droit. Cette sélection sera suivie de deux autres pendant cette saison. Mais lors du mercato hivernal de 2008, il rejoint Anderlecht pour un transfert avoisinant 2 millions d’euros.

BELGA PHOTO ERIC LALMAND

BELGA PHOTO ERIC LALMAND

Son « club de cœur » l’a recruté en pensant le placer au même poste que précédemment, c’est à dire arrière droit. Mais Guillaume signifie qu’il a été formé en tant que milieu axial (défensif). Un joueur « box to box » comme l’a qualifié Michel Der Zakarian lorsqu’il a appris l’arrivée du Belge dans ses rangs. C’est donc à cette position qu’il débute à Anderlecht, des débuts d’ailleurs très remarqués puisque le joueur effectue de très bonnes performances avec son nouveau club comme le signale Yanik, un supporter d’Anderlecht qui se rappelle ses débuts « Très très bon. Il récupérait des ballons, relançait proprement et surtout se montrait très adroit devant le but ». En effet, les statistiques le prouvent ! Sa première saison est le résultat de 17 matchs pour 4 buts en championnat, ainsi que 3 matchs européens (C3). C’est grâce notamment à « un jeu de tête et une frappe impressionnante » signale le supporter mauve.

Mais après une saison, Anderlecht ayant des problèmes avec son arrière droit, Guillaume a dû dépanner à plusieurs reprises sur ce poste où il évoluait dans ses précédents clubs. « C’était aussi bon, mais Guillaume a toujours détesté ce poste », si bien qu’autour de lui raisonnait un débat pour savoir « s’il était meilleur en tant que milieu défensif ou en tant qu’arrière droit » signale Yanik, qui précise aussi que « sa polyvalence l’a parfois un peu handicapé ». Gillet enchaîne les matchs avec Anderlecht, plus d’une trentaine, avec entre 5 et 15 buts par saison en championnat, ce qui est très remarquable pour un défenseur ou un milieu de terrain défensif.  « Il marque beaucoup de buts importants, mais ses années à Anderlecht ne l’ont pas fait évoluer ». Il effectue également des matchs européens, ainsi qu’en sélection et marque son premier but pour les diables rouges, d’un formidable boulet de canon, le 11 septembre 2012 face à la Croatie. Et ensuite ? « Son incapacité à accélérer le jeu et son manque de technicité ont commencé à agacer le public Anderlechtois qui le sifflait parfois avec les mauvais résultats ».

Gillet 1

La suite on l’a connaît, du moins pour les connaisseurs du championnat de France. Il rejoint Bastia en prêt avec une option d’achat évaluée à 500 000 euros, lors de la saison 2014-2015 où, malgré des résultats pas toujours flamboyants pour le club corse, il se fait remarquer. Il fut l’auteur de deux buts, une passe décisive en 38 matchs mais aussi d’excellentes prestations. A la fin de la saison, on l’annonce dans plusieurs clubs français, à Bastia bien évidemment, mais aussi à Reims, auquel il aurait donné son accord, et à Caen. Mais le joueur décide de retourner à Anderlecht finalement puisque l’entraîneur lui promet de le faire jouer à la place tant voulue : milieu axial.
C’est donc à ce poste qu’il débute la saison 2015/2016,  « c’est pas terrible, mais il sauve encore ses matchs par des buts très importants » rapporte une nouvelle fois cet abonné du club belge depuis plusieurs années. Malheureusement, Anderlecht a de nouveau des problèmes avec son arrière droit. Guillaume doit donc encore enchaîner des matchs à ce poste, ce qui en résulte une envie de départ très vite annoncée dans les médias. « Il a tout de même sorti de gros matchs en Europa League à cette position, notamment contre Tottenham et Monaco » il a d’ailleurs inscrit deux buts contre ces deux équipes, dont une superbe frappe face au club de la principauté. « Il était très présent offensivement et défensivement lors de ces matchs ». Grand artisan des performances de son équipe lors de cette saison, les supporters clament leur envie de voir leur « chouchou » rester au club, par des banderoles et des chants. Il est tout de même auteur de plus de 300 matchs avec cette équipe, de nombreux matchs européens, et de nombreux buts également (plus d’une cinquantaine rien qu’en championnat en 7 saisons et demi avec de nombreuses passes décisives).

885821

Puis en décembre, le joueur se met d’accord avec le FC Nantes pour un transfert qui avoisinerait le million d’euros sur un contrat de deux ans et demi. Pourtant très convoité, notamment en Italie, les dirigeants nantais ont réussi à convaincre le joueur de 31 ans, face à une concurrence également française (Caen, Bastia…). Le joueur lui-même annonce son départ à Nantes en encensant le club français auprès de la presse belge après son dernier match avec Anderlecht, où il est l’auteur du but victorieux. Il prononce en fin de match un discours très émouvant pour ses supporters, acclamant une dernière fois leur héros… Des regrets chez les mauves et les corses, mais des rires chez les jaunes. Sans aucun doute, les canaris ont réalisé un très joli coup sur le marché des transferts. Michel Der Zakarian le sait et n’a pas hésité à le dévoiler lors d’une interview consacrée à Ouest France.

1450691_1100676776631397_2946170977572158971_n

Quelles sont ses qualités ? « Précis dans ses passes », « Son sens du but, son bon jeu de tête, sa belle qualité de frappe. Au milieu de terrain, ça lui permet de surgir de la 2ème ligne pour marquer des buts. Il sait aussi relancer proprement et effectue de bons tacles. »

Et ses défauts alors ? «  Son gros problème au milieu de terrain, c’est son manque de technique. Il est incapable d’éliminer un joueur en face à face ou de prendre de vitesse un adversaire. Pour une équipe qui a pour but de produire du beau jeu, c’est pas très avantageux. »

Une conclusion ? « Finalement, que ce soit en arrière droit ou au milieu de terrain, il y a à boire et à manger dans les deux ! »

Et bien chers supporters, il vous faudra le juger par vous-mêmes, à l’entraînement ou en match, et pourquoi pas dès la prochaine rencontre en championnat face à l’ASSE.

PS : Un grand merci à Yanik Farkas, grand supporter d’Anderlecht, pour son objectivité et sa participation très importante pour cet article.

Maxime Thomas

Twitter : @FCN_ACTIV

Facebook : Activ’ Nantes Supports

Mail : activnantes@gmail.com

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *