Comparatif tarif des places sèches en virages entre les saisons 2014-2015 et 2015-2016


Au cours de ces deux dernières saisons, de nombreux tarifs ont été appliqués suivant l’adversaire du FCN. Si on ne tient pas compte des offres ponctuelles (vente flash, pack matchs…), 8 tarifs différents ont été proposés (de 10 à 25 euros). Cela pourrait témoigner de la volonté d’appliquer un tarif correspondant au « standing » de l’adversaire. Un choix qui ne s’avère pas forcément payant au vu des affluences. N’oublions pas qu’un supporter fidèle à son club se rend au stade pour voir avant tout son équipe jouer, peu importe l’adversaire, le temps qu’il fait, la période de l’année (vacances ou non).

 

Sur l’ensemble des 19 matchs à domicile de la saison 2015-2016, on constate une augmentation globale de 5 euros.

Nantes-Caen 3-Copyright Activ Nantes Supports - Bertrand Chauty

Les matchs qui attirent toutes les attentions sont les matchs de gala contre l’OM et le PSG puisqu’il le tarif en virages était le plus élevé (25 euros). Alors que l’affiche contre le PSG a attiré plus de 31000 personnes un samedi après-midi, le match contre l’OM diffusé dimanche sur canal+ à 21h n’a attiré qu’un peu plus de 27000 spectateurs.  L’affluence sur ce match sera l’une des plus faibles de ces FCN-OM depuis 1988.

Il s’agit sûrement du plus gros échec de cette saison. Mais le club pourra rétorquer que la recette sur ce match était loin d’être un échec…

 

Le mur d'écharpe

Un autre échec à signaler concerne le derby breton. A 20 euros la place en virages (augmentation de 2 euros par rapport à la saison dernière), cela en a refroidi plus d’un. L’affluence a atteint péniblement 27000 spectateurs.

 

L’ensemble des tarifs sur les 2 dernières saisons est à retrouver dans ce tableau :

 

Comparatif tarifs places sèches virages Beaujoire

Les relégués Evian, Metz et Lens ont respectivement été remplacés par Troyes, Ajaccio et Angers.

Notre groupe de supporters n’est pas favorable à une tarification qui suit le standing ponctuel de l’adversaire ni de son classement. Ce principe favorise surtout les supporters de l’équipe adverse qui vivent à Nantes…

Une tarification plus homogène serait la bienvenue pour que les supporters locaux soient encouragés à venir soutenir leur équipe.

 

Voici un exemple de tarification qui pourrait être envisagée pour les places sèches en virages :

 

    PSG, OM

   20 euros

        Rennes, Bordeaux,              Saint-Etienne, OL, Monaco

   16 euros

Angers, Lorient, Guingamp

   13 euros

9 autres matchs

   12 euros

 

Ces 19 matchs représenteraient un coût total de 267 euros (au lieu de 297 euros cette saison), soit une baisse de 10% du prix moyen de la place sèche (14 euros/match). Mais l’harmonie dans les tarifs devrait attirer bien plus de spectateurs au stade et combler la baisse du prix moyen de la place sèche.

 

Twitter : @FCN_ACTIV

Facebook : Activ’ Nantes Supports

Mail : activnantes@gmail.com

 

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *