Nicolaj Thomsen, il faudra ouvrir l’œil


Ce nom vous dit assurément quelque chose. Vous l’avez sans doute vu circuler depuis un an, et également cet hiver. Et ceci à cause d’un transfert avorté pendant l’été 2015. Alors que tout était réglé, le prix, et le contrat prêt à être signé, le joueur arrivé à Nantes passait la traditionnelle visite médicale. Mais lors de celle ci, une déficience à un œil a été découverte chez Nicolaj Thomsen. Un problème physique qui poussa les dirigeants du FC Nantes à revenir sur leur décision, voulant notamment baisser considérablement le prix, ce qui n’a pas plu aux dirigeants du club danois. On pouvait donc penser à ce moment-là que c’était fini, mais le club a toujours suivi d’un œil depuis ce jour les performances du très prometteur Thomsen. Une tentative aurait notamment eu lieu l’hiver dernier, mais en vain… Cependant, connaît-on vraiment les dessous de cette non venue alors que tout était programmé ? Retour sur un transfert pas comme les autres.

Avant toute chose, Nicolaj Thomsen est un jeune international danois de 23 ans qui évoluait à Aalborg depuis 2011/2012. Il joue au poste de milieu offensif, aussi bien sur un côté que dans l’axe, c’est donc un joueur polyvalent. Un nom qui ne fait pas rêver à première vue, tout comme le pays d’où il vient, bien que le championnat danois soit supérieur aux autres championnats nordiques. Mais Nicolaj pourrait bien être le bon coup de ce mercato…

Thomsen 2

Tout d’abord il a débuté à Aalborg avec les pros en 2012 à l’âge de 19 ans, face au FC Copenhague. Un premier match qui en amena d’autres, pour celui qui s’imposera rapidement avec l’équipe première. En tout, lors de cette première saison, il jouera 23 matchs. « Ce qui est bien avec Nicolaj c’est qu’il est rarement blessé, il a donc pu trouver une place de titulaire rapidement. » rapporte Kenneth Jensen, journaliste danois chez tipsbladet, et qui aura suivi le transfert de Thomsen à Nantes de A à Z.

La saison qui suivit, celle de 2013/2014, fut aussi très prometteuse. Grand artisan du doublé coupe-championnat réalisé par Aalborg, il s’imposa véritablement lors de cette saison avec 33 matchs à son actif ainsi que quatre buts et six passes décisives en championnat. Des performances qui, après avoir côtoyé les U17 et U19 de la sélection danoise, lui permirent d’atteindre les espoirs du Danemark. Notamment la saison suivante, après avoir encore fait une saison plutôt pleine du côté du championnat, Thomsen participa à l’Euro des U21 avec la sélection espoir danoise. Ce ne fut pas l’une de ses meilleures performances.

Puis, arriva le jour où Thomsen devait signer au FC Nantes lors du mercato estival 2015. Et à ce transfert avorté, Kenneth Jensen tenait à réagir « Ce serait naïf de penser que Nantes ne connaissait pas l’existence de son problème à l’œil. Bien sûr qu’ils le savaient. Mais quand la presse française a commencé à écrire sur cette déficience physique, les dirigeants du FC Nantes ont peut être ressenti une certaine pression et ont certainement essayé de faire baisser le prix, ce que l’AaB a trouvé inacceptable car à l’époque ils ne voulaient pas le vendre moins cher que 2 millions d’euros. C’est alors que la transaction a échoué. »

Thomsen 3

Un transfert avorté qui a atteint le jeune et prometteur milieu offensif danois habituellement discret et très concentré « Je pense que Thomsen a été surpris de cet échec et du fait que ce soit à cause de son œil, continue Kenneth, il était un peu triste parce qu’il voulait vraiment venir à Nantes. Il n’a pas bien joué dans les mois qui ont suivi cet épisode. »

Ce n’est qu’au bout de quelques mauvaises performances que Thomsen releva enfin la tête « Il a été excellent dans les 6-8 derniers mois. ». il réalisa donc sa meilleure saison puisqu’il inscrivit neuf buts et effectua six passes décisives au total en 33 matchs la saison dernière, marquée également par une tentative de nouveau transfert de la part du FC Nantes, tandis que Guingamp se montrait également très intéressé. Mais les négociations ont une nouvelle fois échoué, à un an de la fin de son contrat.

A la fin de cette dernière saison à l’Aalborg, c’est à dire il y a quelques semaines, Nicolaj Thomsen a même été appelé avec la sélection A du Danemark pour un stage au Japon. Il s’était déjà frotté à Eriksen and co en 2014 lors d’un match contre la Roumanie où il avait joué toute la rencontre. Et ce n’est qu’à son retour que le transfert s’est accéléré, cette fois à 6 mois du terme de son contrat. Il était donc impératif pour les dirigeants danois de vendre leur petit protégé -celui ayant la meilleure plus-value dans l’effectif- au club qui ne l’a jamais perdu de vue. Mais étant donné le fait qu’il ne lui restait que quelques mois, il n’a été transféré qu’à 540 000 euros… quand on pense qu’il y a un an il était prêt à rejoindre le FCN pour 1,5 M d’euros de plus !

HERNING, DENMARK - NOVEMBER 23: Nicolaj Thomsen looks on during the Danish Superliga match between FC Midtjylland and AaB Aalborg at MCH Arena on November 23, 2014 in Herning, Denmark. (Photo by Lars Ronbog / FrontZoneSport via Getty Images)

(Photo by Lars Ronbog / FrontZoneSport via Getty Images)

Maintenant, c’est à Nantes que le joueur devra confirmer son statut de futur grand. Et pour notre journaliste danois, il a les qualités pour s’imposer « C’est un grand joueur. Il est très intelligent et est rarement blessé. Il a aussi une bonne vision de jeu, et en fait profiter ses coéquipiers. Nicolaj travaille dur pour le jeu, c’est aussi un très bon dribbleur. Il prévient les supporters nantais : « il donnera beaucoup de passes pour l’équipe et on l’espère marquera aussi des buts. Mais ce n‘est pas un buteur naturel, même si dernièrement il s’est beaucoup amélioré dans ce domaine. Il faut qu’il fasse aussi attention à ne pas baisser le rythme dans son jeu. Sur le plan de l’homme, c’est un grand coéquipier, et une personne très sympathique. Je l’aime beaucoup ce joueur. » Et du coté de la concurrence ? « D’autres clubs se sont penchés sur lui, mais je ne peux pas vous dire lesquels. C’est le bon moment pour lui de se déplacer à l’étranger, et Nantes sera un bon club pour lui. Ils ont eu des joueurs danois avant, donc le club connait la mentalité. De plus, Kita voulait vraiment Thomsen, et Girard sait ce qu’il en est. Il n’y a pas de raison que ça ne marche pas. »

Enfin, notre correspondant termine bien évidemment par un commentaire sur son problème à l’œil « Il a un œil  »paresseux », il a quelque chose que pas mal de personnes ont. Pour Thomsen, cela signifie simplement qu’il a toujours joué en utilisant un seul œil et vraiment, ce n’est pas un problème. »

Maxime Thomas @mthomas44230
Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *