Le mercato hivernal du F.C. Nantes a l’accent portugais


Le recrutement de janvier du FC Nantes a une fois encore pris des airs de course contre la montre dans les derniers instants. La preuve, s’il en fallait, de la difficulté qu’a le club à attirer de bons joueurs. Sa position dans la deuxième moitié de classement du championnat n’en fait pas une destination rêvée. Comme souvent, les joueurs recrutés sont en manque de compétition, tentés par un nouveau challenge, et ils vont découvrir la ligue 1.

Photo FC Nantes – Arnaud Duret

Deux joueurs ont quitté le club : Nicolaj Thomsen et Fernando Aristeguieta.

Le Danois était arrivé à Nantes en début de saison, un an après un premier rendez-vous manqué. En six mois, il n’a pas réussi à s’imposer. Condamné à un statut de remplaçant, il a choisi de mettre prématurément un terme à son contrat pour retourner jouer au Danemark à Copenhague.

L’itinéraire de son ex-coéquipier Aristeguieta est tout autre. Arrivé en prêt en janvier 2013, quand le FC Nantes était en ligue 2, il a activement contribué à la remontée du club en Ligue 1 en participant à 17 matchs retour, et en inscrivant 8 buts. Malheureusement pour lui, en concurrence avec d’autres joueurs au même profil, il est privé de l’opportunité de briller au niveau supérieur. Prêté à Philadelphie, puis au Red Star, l’intermittent du FC Nantes revient au club l’été dernier. En dépit des changements de coachs et malgré sa persévérance et son professionnalisme, il reste abonné au banc de touche, voire même à la tribune. Sa patience est à bout, et il saisit une opportunité de dernière minute pour filer au Portugal à Madère, à six mois du terme de son contrat.

Trois nouveaux joueurs arrivent à Nantes en ce début d’année 2017 :

  •  Felipe PARDO

Arrivé dès les premiers jours du mercato, l’international Colombien de 26 ans est prêté avec option d’achat par l’Olympiakos où il évoluait depuis 2015, après deux saisons à Braga. En manque de temps de jeu depuis plusieurs mois, il vient à Nantes pour se relancer. Ailier droit, il prend la place de Nicolaj Thomsen. Nous avons déjà pu le voir sur le terrain. Il a visiblement besoin de s’affuter physiquement.

Photo FC Nantes – Arnaud Duret

  • Prejuce NAKOULMA

Prêt à se faire un nom et un prénom à Nantes. A bientôt 30 ans, l’attaquant francophone du Burkina Faso a joué 7 ans en Pologne et 2 ans en Turquie. Il vient de rompre son contrat avec le club de Kayserispor. Il a signé un contrat de 2 ans et demi avec le FC Nantes. International burkinabé, il s’illustre en ce moment même à la Coupe d’Afrique des Nations dont il a disputé la demi-finale (élimination par l’Egypte aux tirs aux buts). Il jouera donc la petite finale, et rejoindra Nantes à l’issue de la compétition.

  • Sérgio OLIVEIRA

L’invité de la dernière heure. Le milieu offensif portugais de 24 ans, international espoir et olympique, vient en prêt sans option d’achat jusqu’à la fin de la saison. Sous contrat avec le FC Porto depuis 2009, il change de club pour la cinquième fois en 7 ans…

EPA/MIGUEL A. LOPES

 

Les 3 nouvelles recrues ont en commun une expérience internationale qui ne peut qu’être bénéfique, et ils connaissent les championnats européens : Grèce, Portugal, Pologne, Turquie. Ils devront s’adapter rapidement au championnat français qu’aucun n’a expérimenté.

Avec trois arrivées pour deux départs, toutes dans le secteur offensif, le mercato nantais est à priori positif. Sergio Conceição a affirmé qu’il n’aimait pas ces transferts de mi-saison. Ce n’est effectivement pas à cette période que se font les « coups » les plus intéressants. Le recrutement est toutefois clairement marqué de la patte du coach portugais.

 

Rendez-vous dans les prochaines journées de championnat pour découvrir ce que ces nouveaux joueurs vont apporter au jeu nantais.

Mathilde

Twitter : @FCN_ACTIV

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *